La fille du marais – Franny Billingsley

Briony Larkin a 17 ans et elle a un secret. Un secret qui est à l’origine de la déficience mentale de sa sœur jumelle, Rose ; un secret qui est une menace pour tous les habitants du Swampsea. Briony a le don de seconde vue, qui la relie au monde des Esprits. Elle est ce qu’on appelle plus communément une sorcière, et pour cela, elle risque d’être pendue. Alors la jeune fille se tait et étouffe sa nature profonde.

C’est sans compter sur la venue de l’ingénieur Clayborne et de son fils, Eldric, dans cette région sauvage d’Angleterre. Avec eux arrive la construction du chemin de fer et l’assèchement du marais, qui déchaînera la fureur du Seigneur du marécage. Si elle veut sauver sa sœur d’une mort certaine, Briony va devoir faire face à ses démons ainsi qu’à l’indéniable attirance qu’elle éprouve pour Eldric…

Mon avis : 

Voila encore un service de presse, mais des éditions Les grandes personnes, cette fois-ci.

Briony est une jeune fille de 17 ans qui vit dans un village du Swampsea, avec son père et sa sœur jumelle, Rose. Mais dans ce village reculé, la vie n’est pas simple pour Briony : elle est la cause de la déficience mentale de Rose, dont elle s’occupe depuis la mort de leur belle-mère, six mois plus tôt. Et par-dessus le marché, Briony est une sorcière : elle doit absolument cacher son terrible secret, sous peine d’être pendue (et pour ne rien faciliter, son père est le pasteur du village). Les choses se compliquent encore lorsque Mr Clayborne arrive avec le projet d’assécher le marais pour y faire passer une ligne de chemin de fer. Briony, capable de voir et de discuter avec les esprits, ne doit pas le laisser faire, sous peine de voir sa sœur mourir de la maladie envoyée par le Seigneur du marais. Fort heureusement, malgré tous ces malheurs, Briony peut compter sur Eldric.

J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman, malgré un résumé qui me semblait assez prometteur. En effet, j’ai trouvé la narration très longue. De plus, Briony m’a assez vite agacée : elle est toujours en train de se plaindre, de se haïr, de se répéter qu’elle est méchante, qu’elle n’a pas de sentiment,… alors que tout indique le contraire ! Enfin, il faut suivre la progression de l’histoire: des personnages assez nombreux (et tous ne sont pas humains), des brides de souvenirs de Briony dispersés dans tout le roman, l’ensemble prenant place dans un univers étrange. J’ai failli abandonner plusieurs fois.

Mais j’ai tenu bon. A cause de cet univers, justement. Étrange, inquiétant par moment, un brin fantastique (grâce à Ceux du passé) mais en même temps bien ancré dans la réalité (le train, la voiture, ce sont des choses qui nous sont familières), il est habillement exploité par l’auteure et crée une ambiance captivante.

Je me suis donc accrochée, et je ne l’ai pas regretté : à un moment, quelque part vers le milieu du roman (quand exactement, je suis incapable de le dire), le déclic s’est produit. Je suis devenue plus indulgente avec Briony (surement grâce à son ironie) ; je me suis réjouit de chaque passage avec Rose ou Eldric ; j’ai commencé à m’interroger réellement sur l’histoire des jumelles ; bref, je me suis laissée emportée. Du coup, j’ai aussi compris que la lenteur du récit était totalement justifiée, et même nécessaire.

Pour conclure, La fille du marais est un livre qui va crescendo : le départ est difficile, puis la lecture nous enthousiasme et on débouche sur une fin qui récompense l’effort de départ, qui nous prouve qu’on a eu raison de ne pas renoncer, qui dépasse nos attentes.

Informations :

Titre VO : Chime

Auteur : Franny Billingsley vit aux Etats-Unis, dans l’Illinois, et a été libraire pendant de nombreuses années. Elle est l’auteur du Gardien des créatures, paru au Seuil en 2004.

Édition : Les Grandes Personnes

Date de parution : 2011

Nombre de page : 416 p.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s