Série TV – Broadchurch, saison 1

A Broadchurch, petite ville côtière de l’Angleterre, tout le monde se connait, et la vie se déroule paisiblement. Jusqu’à l’assassinat de Danny Latimer, un jeune garçon de 11 ans. L’inspectrice Ellie Miller (joué par Olivia Colman), et son collègue Alec Hardy (joué par David Tennant) vont mener l’enquête, et peu à peu révéler les noirs secrets des habitants de la bourgade.

Broadchurch est une série britannique créée par Chris Chibnall et diffusée à l’origine sur ITV. La première saison est composée de 8 épisodes de 45 minutes. La deuxième saison a également été diffusée, mais je ne l’ai pas encore vu. En outre, une version américaine a été tournée, sous de nom de Gracepoint.

Si j’ai commencé à regarder cette série, c’est pour David Tennant, qui joue ici l’inspecteur Alec Hardy. Mais le premier épisode n’était pas encore achevé que j’étais déjà accro. J’ai dévoré cette première saison en un weekend.

Dans Broadchurch, vous ne trouverez pas de grandes scènes d’action. La série s’attache plutôt à la psychologie des personnages. Elle analyse à la loupe les réactions des habitants de Broadchurch à la suite de la mort de Danny, et durant l’enquête. Mais cela ne veut pas dire un instant que la série est ennuyeuse. Au contraire, je trouve ce traitement d’autant plus intéressant que les personnages de Broadchurch ne sont jamais traités avec manichéisme. Ici, chacun a sa part d’ombre et sa part de lumière. Même le meurtrier de Danny, une fois démasqué, n’apparait pas comme un monstre. Simplement comme un être humain…

De plus, la série compte bon nombre de personnages, tous potentiellement suspects. Comme Miller et Hardy, j’ai plongé dans le cœur de la communauté de Broadchurch, au cœur des secrets, des non-dits, des histoires de famille. Cela fait tout un paquet de pistes à suivre, et aussi un certain nombre de fausses pistes. Peut-être suis-je simplement bon public, mais personnellement je me suis fait avoir par ces fausses pistes. Et si j’ai effectivement découvert l’identité de l’assassin de Danny avant la grande révélation, ça n’a pas été avant le dernier épisode.

Le tout se passe dans une ambiance très particulière, oppressante. La musique, composée par Ólafur Arnalds, les splendides paysages, et le soin apporté à la mise en scène et aux images apportent beaucoup à la création de cette atmosphère.

Enfin, pour finir, quelques mots sur le jeu des acteurs, que j’ai trouvé extrêmement juste. David Tennant est parfait dans son rôle d’inspecteur renfrogné et taciturne. Et Olivia Colman, qui joue Ellie Miller, est tout aussi crédible. De plus, j’ai été très heureuse de retrouver d’autres têtes connues. Arthur Darvill (Rory dans Doctor Who) joue en effet le rôle du révérend Paul Coates. Quant à David Bradley (Argus Rusard dans Harry Potter et Walder Frey dans Le Trône de Fer), il campe Jack Gerald Marshall, le marchand de journaux.

Bref, Broadchurch est une petite merveille, une pépite comme les anglais savent en offrir, à ne louper sans aucun prétexte. Et je vous conseille de la regarder en VO, ne serait-ce que pour l’accent écossait génial de David Tennant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s