Un été à Osage County, ou des retrouvailles qui virent au drame

Suite à la disparition de leur père, trois sœurs retournent en Oklahoma auprès de leur mère, Violet. Cette dernière souffre d’un cancer, est accro aux médicaments, lunatique et agressive. Barbara, l’ainée des sœurs, vit au Colorado. Elle revient avec son mari, dont elle est séparée, et sa fille de 14 ans. Karen, la seconde sœur, vit en Californie et revient avec son fiancé. Quant à la troisième sœur, Ivy, elle n’a jamais quitté l’Oklahoma, afin de s’occuper de sa mère.

Ces retrouvailles auraient pu rapprocher les différents membres de la famille. Mais elles vont au contraire révéler les secrets, les rancœurs et les mensonges.

Un été à Osage County est une comédie dramatique réalisée par John Wells. Le film réunit entre autre Meryl Streep, Julia Roberts, Ewan McGregor et Chris Cooper.

Mon avis :

Un été à Osage County dure un peu plus de deux heures. Deux heures pendant lesquelles le spectateur suit les rapports de plus en plus violents, les conversations de plus en plus acerbes, des membres de la famille. Le tout se déroule dans les paysages plats et désertés de l’Oklahoma, ainsi que dans un nombre de lieux limité (majoritairement la maison). Enfin, jusqu’à la scène centrale du film, le repas de famille, le rythme est plutôt lent.

J’ai trouvé l’ambiance de ce film pesante et difficile à supporter. De plus, je trouve qu’il comporte bon nombre de longueurs, durant lesquelles on se demande quand est ce que les choses vont avancer un peu.

J’ai également trouvé que les personnages sont caricaturés. Il y a la méchante et tyrannique mère, la tante envahissante, une sœur hystérique ou encore le fiancé qui flirte avec la jeune fille de 14 ans.

Néanmoins, les performances des acteurs sont très bonnes. Meryl Streep, qui joue la mère, est parfaite et impressionnante. J’ai aussi été agréablement surprise par Julia Roberts, qui joue la fille aînée. Son rôle est très éloigné du registre dans lequel j’ai l’habitude de la voir. Ensemble, les deux actrices portent le film.

Mais les autres acteurs ont aussi fait du bon travail. J’ai particulièrement aimé Chris Cooper, qui joue le beau-frère de Violet. Son personnage apporte un peu d’optimisme dans cette ambiance lourde. Enfin, voir Benedict Cumberbatch dans le rôle du cousin faible et pleurnichard est aussi intéressant.

Bref, je ressors mitigé de cette séance de cinéma. Les acteurs sont excellents, certaines scènes sont magistrales, mais le film ne m’a pas convaincu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s