Harry Potter : Le grand livre des créatures – Jody Revenson

Détraqueurs et elfes de maison, mandragores et strangulots, sombrals et acromentules, dragons et loups-garous… nombreuses et merveilleuses sont les créatures qui peuplent l’univers fantastique de Harry Potter.
C’est toute cette incroyable ménagerie, créé par J. K. Rowling et magnifiée à l’écran, que cet ouvrage exclusif vous invite à mieux connaitre, grâce à des fiches et des informations exclusives. Avec de rares dessins préparatoires, des photos des coulisses et des secrets de tournage, ce recueil inédit est un must absolu pour les tous les fans de Poudlard.

Mon avis : 

Comment un fan d’Harry Potter pourrait passer à côté de ce livre? Moi, en tout cas, je n’ai pas pu résister.

Dans cette nouvelle publication, les lecteurs sont invités à découvrir les créatures (et quelques plantes) de l’univers de Harry Potter, et surtout comment elles sont passées du roman à l’écran. Que l’on aime ou pas les films, je pense que chacun reconnaîtra le merveilleux travail accompli pour donner vie au monde de JK Rowling.

Le livre est divisé en 9 chapitres :

Les habitants de la forêt
Les habitants du lac
Les habitants du ciel
Les intrus
Les métamorphes
Le monde du travail
Les forces du mal
Les compagnons
La serre

hp1

Pour chaque créature, on rappelle ce qu’elle est et comment elle intervient dans la saga. Et ensuite, à grand renfort d’illustrations (études, concept arts, photos, maquettes), les textes expliquent comment les créatures ont été réalisés et les choix qui ont guidés les concepteurs. Enfin, un petit encart « en bref » rappelle dans quel(s) film(s) la créature est apparue, mentionne un détail technique, et cite une ou deux phrases des romans décrivant la créature en question.

hp2

Certaines créatures ont le droit a un traitement plus conséquent, et d’autres doivent se contenter d’une double page. C’est dommage, parce qu’avec seulement deux pages, et beaucoup d’illustrations, ça ne laisse plus beaucoup de place pour le texte, et donc pour les explications. Souvent, dans ces cas-là, j’ai été un peu frustrée et je suis restée sur ma faim. Ainsi, alors que les centaures ont le droit à 6 pages, les licornes sont traités en une seule double page, tout comme les trolls. Dans l’ensemble, des textes plus poussés n’auraient pas dérangé.

hp3

Ce qui est plus appréciable, par contre, ce sont les détails sur une créature précise, lorsque c’est possible. Je m’explique : dans la section sur les dragons, après une introduction générale, sont détaillés le norvégien à crête, le magyar à pointes, le vert gallois commun, le boutefeu chinois, le suédois à museau court et le pansedefer ukrainien. Il en va entre autre de même pour les loups-garous, avec des pages spécifiques pour Remus Lupin et Fenrir Greyback.

hp4

Bref, ce livre est particulièrement intéressant, même si je regrette l’inégalité de traitement entre les créatures, ainsi que les nombreuses créatures oubliées. Mais plus encore que les textes, ce sont les illustrations qui font toute la richesse de cet ouvrage. C’est un livre qui se déguste, pour lequel on prend le temps de contempler les nombreuses études, photos, et surtout les magnifiques concept arts.

Informations :

Édition: Editions Huginn & Muninn

Traductrice : Isabelle Pernot

Date de parution : 2014

Nombre de page : 206 p.

Publicités

4 réflexions sur “Harry Potter : Le grand livre des créatures – Jody Revenson

  1. Bon, maintenant, j’ai encore plus envie de me l’acheter ce livre! Enfin il est plus trop trouvable donc je pense plutôt me laisser tenter par le VO même si je ne suis pas sûre de tout comprendre…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s